Drôle de bonne femme

C’est une poésie d’Halloween que je fais apprendre de temps en temps à mes élèves. Elle est rigolote et motivante, car elle est vite apprise. Elle est surtout facile à mimer.  Les enfants « sur scène » peuvent se lâcher et amuser la galerie avec des gestes, des grimaces, des accessoires peu couteux.

Corinne, enseignante

La voici :

Drôle de bonne femme

Chapeau pointu et gros derrière,
longs doigts crochus et sales manières,
cheveux grisâtres longs jusqu’à terre,
elle est comme ça Marie-Mémère !
Bave de crapaud et vers de terre,
araignée noires et feuilles de lierre,
ajouter un pot de poussières,
voilà la recette qu’elle préfère.
Et son balai qui fend les airs,
qui marche avant, qui marche arrière,
c’est pour aller voir ses commères
ou jeter des sorts sur la terre.
Chapeau pointu et gros derrière,
Marie-Mémère est une sorcière,
qui habite loin d’ici, j’espère …

Marie Aubinais

Quelques photos des acteurs en herbe

Laisser un commentaire