Rapsodia & Paganini

Jeudi matin 09 mars, l’association « Rapsodia » est intervenue dans la classe par le biais de monsieur Michel Cardinaux.
Pour commencer, une semaine avant, en classe, nous avons étudié et écouté le livre-conte « Il Maestro Paganini » conte musical italien, écrit par monsieur Cardinaux lui-même et offert par l’association Rapsodia. MERCI BEAUCOUP !

Paganini_p021nc18Nous avons discuté du compositeur Paganini et parlé de l’histoire que le livre-conte proposait. Monsieur Cardinaux nous a dit que l’histoire en elle-même était tirée de faits réels. On a appris que Paganini avait des problèmes de santé et souffrait beaucoup des dents, ce qui n’enlève rien à son génie de la maîtrise du violon.

En première partie de l’heure, comme monsieur  Cardinaux aime beaucoup le théâtre, il nous a fait mimer certaines parties du conte pour mieux l’appréhender et en comprendre le sens profond de l’histoire.
Pour la seconde partie de l’heure, monsieur Cardinaux a présenté le violon. C’est là qu’il nous a dit qu’il jouait du piano et qu’il avait pris des cours de direction d’orchestre.  Puis il a posé quelques questions par rapport aux instruments à cordes : leurs différentes tailles, leur nom, leur nombre de cordes,…
Il a aussi montré et fait comprendre le fonctionnement de la table d’harmonie de ce genre d’instrument en frappant légèrement dessus. Les enfants ont pu entendre la vibration de l’air dans le violon et les cordes vibrer doucement.
Les enfants ont eu ensuite la chance de pouvoir frotter l’archet sur le violon sur une ou deux cordes et d’en écouter le son obtenu.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour cette partie vidéo, monsieur Cardinaux frappait sur les cordes avec le dos de son archet en expliquant que cette manoeuvre s’appelait « Col legno ». Les élèves, quand à eux, frappaient le rythme dans leurs mains.
Il nous a expliqué que les violonistes n’aiment pas beaucoup réaliser cet exercice, car cela raie l’archet. Il nous a aussi dit qu’un archet peut coûter parfois plus cher que le violon lui-même.

En classe, nous allons continuer à étudier Paganini. Nous profiterons d’écouter ses oeuvres les plus connues.
Dans 5 à 6 semaines, nous aurons une évaluation sur ce compositeur.

Corinne, enseignante

Laisser un commentaire