Le récit de Tamara

Voici le récit de deux aventurières qui ont soif de répondre à leurs questions.

La ville mystérieuse

Un beau midi, deux jeunes filles se baladent dans une ville entourée de montagne où sont dissimulées de nombreuses grottes. Dans la ville, il y a plein de taxis jaunes, on entend les oiseaux chanter et on sent l’odeur du pain frais et des tartes au citron.

Une des fille s’appelle Émilie et l’autre Sophia. Émilie a les yeux bleus et les cheveux bruns, elle est courageuse. Sophia a les yeux bruns comme ses cheveux. Elle est intelligente et timide. Les deux jeunes filles entrent dans un magasin, elles regardent et fouillent pour trouver la bonne affaire, quand tout à coup… une personne vole des habits et des billets. L’alarme se met à sonner et tout le monde panique sauf Émilie qui se demande pourquoi il a fait ça. Sophia, elle, panique. Émilie la prend par le bras, et l’entraine à la poursuite du voleur. Elles courent, elles courent, mais le voleur court trop vite, alors elles décident de rentrer à la maison et de le chercher à la première heure le jour suivant.

Le lendemain elles prennent un sac avec un gros pique-nique, puis elles repartent dans la ville en taxi. Elles vont explorer les montagnes qui entourent la ville à l’aide d’une carte. C’est alors qu’elles découvrent une grotte secrète qui n’est pas répertoriée sur leur plan. Les deux filles descendent du véhicule. Sophia se met à trembler tandis que Émilie avance dans l’obscurité.

  • C’est sombre très sombre ! dit Émilie
  • STOP ! Tu entends ? chuchote Sophia
  • Quoi ?
  • Tu n’entends rien ?
  • Non pourquoi ?
  • J’entends des bruits de pas.
  • Oui j’entends maintenant.
  • C’est sûrement le voleur !
  • Oui tu as raison.
  • Tu crois qu’il vient de derrière ou de devant nous ?
  • Je ne sais pas, mais sûrement de devant.
  • Oui sûrement.
  • Oh non ! Le bruit se rapproche.
  • On fait quoi ?
  • Je ne sais pas !
  • On revient à l’entrée.
  • Oui, dépêchons.
  • Cours Émilie !
  • Non je veux savoir ce qu’il fait
  • Pas le temps ! Aller vient !
  • D’accord.
  • Bon on y retourne ?
  • Oh zut ! J’ai envie de savoir ce qu’il fait.
  • Ben moi j’ai envie et pas envie.
  • Pourquoi ?
  • J’ai peur.
  • Ça va aller. Viens on y va.
  • D’accord.

Elles s’approchent du repaire du voleur et l’entendent se parler à lui-même.

  • Quel joli coup, j’ai bien fait de voler ces trucs. En plus, tout le monde paniquait. C’était trop drôle. Mince, j’entends à nouveau du bruit. Je vais les avoir cette fois-ci.
  • Oh non, on va se faire repérer. Panique Sophia
  • Cache-toi !
  • Où ? s’inquiète la jeune fille aux yeux bruns.
  • Derrière un caillou ! dépêche-toi !
  • D’accord.
  • Ouf on a eu chaud. soupire Émilie.
  • Oui, je suis d’accord avec toi. Aller on continue.
  • Et voilà, je vous ai enfin mis la main dessus.
  • S’il vous plaît, relâchez-nous !
  • Pourquoi devrais-je faire ça ?
  • Parce que nous sommes des enfants.
  • Bon aller partez
  • MERCI
  • Vite, rentrons à la maison

Les filles courent très très loin de cette grotte. En arrivant à la maison, elles disent tout à leurs parents qui appellent la police. La police embarque le voleur et le conduit directement en prison. Tout est bien qui finit bien.

Tamara

Dernière mise à jour, jeudi 25 juin 2020 à 20:56

Laisser un commentaire